C dans l'air - 11 mai : le grand saut !

Dernier weekend avant le début du déconfinement. Ce lundi 11 mai, nous entrerons dans une "nouvelle phase", selon les mots du Premier ministre Édouard Philippe. "Ce ne sera pas une vie totalement normale. Cela demandera, de la part de chacun, de la discipline et de la responsabilité", avait-il expliqué lors de son allocution jeudi dernier. Une nouvelle étape parsemée de restrictions plus ou moins strictes en fonction du département où l'on se trouve. Et l'une des préoccupations majeures reste l'ouverture des écoles. Selon le ministre de l'Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer, 80 à 85% des écoles vont rouvrir la semaine du 11 mai mais seulement 15% des écoliers reviendront sur les bancs de l'école. "La semaine prochaine, nous aurons un peu plus de 1 million d'élèves qui reviendront dans leurs classes et il y aura pour les accueillir environ 130 000 professeurs", a précisé le ministre. Une reprise progressive qui continue d'inquiéter parents et enseignants. Dans certaines communes, comme à Fréjus, les maires ne souhaitent pas rouvrir dans l'immédiat, estimant que les conditions sanitaires ne sont pas réunies. Les transports vont eux aussi devoir se remettre en ordre de marche avec des restrictions plus ou moins réalisables. En Ile-de-France, des règles ont été édictées pour éviter l'afflux de passagers aux heures de pointe. L'attestation de l'employeur sera obligatoire de 6h30 à 9h30 puis de 16 heures à 19 heures. Tous les opérateurs de transport public auront aussi l'obligation de respecter un certain nombre de mesures comme le port du masque obligatoire et la distanciation physique d'un mètre entre les voyageurs. Idem pour les commerçants qui comptent ouvrir à nouveau leurs portes. À l'intérieur des boutiques, des mesures sanitaires vont être privilégiées comme la mise à disposition d'un kit de protection sanitaire et le respect d'un environnement de 15m2 par personne. 55 jours sont passés depuis le début du confinement qui a bouleversé nos vies. Au travail, déjà, avec la mise en place massive du télétravail pour la majorité des Français. Une solution qui devrait d'ailleurs continuer, parfois même jusqu'à la fin de l'été pour certaines entreprises. Dans nos familles, aussi, avec une cohabitation entre parents et enfants plus ou moins facile. Dans certains foyers, où l'espace est réduit, des tensions et angoisses ont pu naître. Mais au-delà des difficultés, un véritable élan de solidarité s'est abattu sur tout l'Hexagone. La population française s'est révélée plus généreuse que ce que l'on pouvait imaginer avec de nombreuses initiatives solidaires auprès des professions en première ligne comme les soignants, les caissiers, les éboueurs ou encore les livreurs. À Étretat, en Normandie, la reprise, elle aussi, s'annonce compliquée. La station balnéaire ne compte aucun touriste. Pour l'heure, les plages restent fermées, tout comme les bars et les restaurants. La ville a des airs de ville fantôme. Ce qui inquiète les professions du tourisme qui devront renoncer à une saison pleine. À partir du 11 mai, comment va se dérouler la reprise dans les écoles, les transports et les commerces ? Quelles sont les leçons à tirer de ces deux mois de confinement ? Que peut-on espérer pour la saison touristique ? Invités : - Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion de l'institut de sondages Ifop, auteur de "L'archipel français" - Fanny Guinochet, grand reporter au service éco de L'Express - Jean Viard, sociologue, directeur de recherche associé au Cevipof-CNRS, auteur de "Le sacre de la terre" - Hélène Romano, psychothérapeute
Le replay C dans l'air - 11 mai : le grand saut ! est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 5.
Popularité: 1/5 9 mai 2020Durée: 66mnReplay France 5Emissions
Emission: C dans l'air
Replay C dans l'air - 11 mai : le grand saut !Play