C dans l'air - Biden / Trump : l'affaire Floyd bouscule le duel

Les obsèques de George Floyd ont lieu ce mardi 9 juin à Houston aux États-Unis. Cet Américain noir asphyxié par un policier blanc est décédé il y a deux semaines à Minneapolis. Depuis une immense vague de protestations a déferlé dans le pays. Entre colère et indignation, les villes américaines sont saisies par un mouvement de manifestation contre les inégalités raciales qui gagnent chaque jour en ampleur et redéfinit les enjeux politiques de la campagne présidentielle américaine. Lundi, Joe Biden s'est démarqué de Donald Trump en rendant visite à la famille de George Floyd. "Je leur ai dit que c'était déjà assez dur de faire son deuil, et que ça l'était encore plus de le faire en public. C'est beaucoup plus dur de le faire avec le monde entier qui regarde", a réagi le candidat démocrate. "C'est une famille incroyable. Sa petite-fille était là. Elle m'a dit que son papa allait changer le monde, et je pense que son papa va changer le monde. Je crois que ce qu'il se passe en ce moment c'est l'un des plus grands tournants de l'histoire américaine pour les droits civiques , les libertés et juste pour le fait de traiter les gens avec dignité." "Nous écouter les uns les autres est ce qui guérira l'Amérique. C'est ce que le vice-président Joe Biden a fait avec la famille de George Floyd pendant plus d'une heure. Il a écouté, entendu leur douleur et partagé leur malheur. Cette compassion compte plus que tout pour cette famille en deuil", a de son côté tweeté l'avocat de la famille Benjamin Crump. L'ancien vice-président de Barack Obama, dont la campagne mal engagée a été relancée par une large victoire lors de la primaire de la Caroline du Sud où il a pu compter sur l'électorat noir, se pose désormais en potentiel futur président à l'écoute face à un Donald Trump, dans une Maison-Blanche bunkerisée, qui martèle être le seul garant de "la loi et l'ordre", qualifie les manifestants de "voyous" et de "terroristes" et menace de faire intervenir l'armée. Le milliardaire a multiplié ces dernières semaines les déclarations clivantes dans le but de motiver sa base électorale, alors que l'économie, dont la bonne santé était son principal argument de campagne, est entrée en récession après onze ans de croissance. Mais en choisissant cette ligne politique dure, il a déclenché dans le camp des républicains une opération anti-Trump. Colin Powell, l'ancien secrétaire d'État de George Walker Bush durant la guerre en Irak vient d'annoncer qu'il ne soutiendra pas Donald Trump en novembre prochain, car il aurait trahi la Constitution et appelle à voter Joe Biden. Même chose pour l'ancien président George W. Bush et l'ancien candidat à la présidence Mitt Romney. La semaine dernière, dans une tribune, c'est son ancien ministre de la Défense, le général Mattis, qui reprochait à Donald Trump d'être un danger pour l'Amérique. Dans la foulée, d'autres hauts gradés avaient pris leurs distances avec le président, y compris le général Kelly, qui était son principal collaborateur à la Maison-Blanche. Il y a aujourd'hui tout un courant chez les républicains qui est opposé au milliardaire tandis que les sondages ne sont pas bons pour Donald Trump et que l'écart se creuse avec Joe Biden. Pour autant il reste encore cinq mois avant le scrutin de novembre. Alors les républicains sont-ils en train de lâcher Donald Trump ? Ces manifestations marquent-elles un tournant de la campagne présidentielle américaine ? Enfin qui est réellement Joe Biden ? Invités : Thomas Snegaroff, historien spécialiste des Etats-Unis et auteur de "Little Rock, 1957" Melissa Bell, correspondante de CNN à Paris Nicole Bacharan, politologue et historienne spécialiste des Etats-Unis Lauric Henneton, politologue, spécialiste de l'histoire et de la politique aux USA
Le replay C dans l'air - Biden / Trump : l'affaire Floyd bouscule le duel est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 5.
Popularité: 1/5 9 juin 2020Durée: 63mnReplay France 5Emissions
Emission: C dans l'air
Replay C dans l'air - Biden / Trump : l'affaire Floyd bouscule le duelPlay