C dans l'air - Condamnation, revers électoraux... ça tangue pour Trump !

Donald Trump a connu des semaines difficiles depuis son arrivée à la Maison-Blanche, mais rarement comme celle qui s'achève. Après avoir vu la Chambre des représentants approuver l'enquête d'impeachment qui le vise, de nouveaux témoignages accablants sont venus compléter la procédure de destitution. Il y a notamment eu mardi, Gordon Sondland, ambassadeur des États-Unis auprès de l'Union européenne et proche de Donald Trump, qui a modifié son témoignage et confirmé qu'il avait bien demandé un "donnant-donnant" à l'Ukraine, en sollicitant une enquête sur la famille Biden contre le déblocage d'une aide militaire américaine. On a également appris que George Kent, un responsable du département d'État en charge de l'Ukraine, s'était inquiété des pressions exercées pour que Kiev enquête sur un rival de Donald Trump et avait alerté sa hiérarchie dès la mi-août. Et ce jeudi, les parlementaires ont entendu à huis clos une conseillère du vice-président américain Mike Pence, qui avait écouté en direct l'appel téléphonique entre le président des États-Unis et son homologue ukrainien qui a déclenché cette enquête. Jennifer Williams, premier témoin employé par les services de Mike Pence à accepter la convocation des démocrates, a confirmé que cet échange était "inhabituel" et très "politique", a rapporté CNN sur la base de sources anonymes. Ces dernières semaines, le président et son entourage ont vivement critiqué le secret de ces auditions, accusant les démocrates de distiller des éléments choisis. Mais ces entretiens devraient être les derniers menés à huis clos, avant l'entrée dans une nouvelle phase plus spectaculaire encore avec les premières auditions publiques à partir du 13 novembre. En attendant, les investigations se poursuivent, et les nuages s'amoncellent dans le ciel du président des États-Unis. Condamné par un tribunal de New York à payer 2 millions de dollars pour utilisation politique de sa fondation, Donald Trump vient également de connaître deux revers électoraux dans les États du Kentucky et de Virginie. À un an de l'élection présidentielle, le coup est rude pour le locataire de la Maison-Blanche, qui s'était personnellement engagé dans la campagne. Néanmoins ces performances n'arrêtent pas Donald Trump qui est reparti en campagne, quand du côté des démocrates, on célèbre ces victoires dans des bastions Républicains. De quoi donner de l'espoir au parti progressiste qui est néanmoins encore bien loin d'avoir désigné celui ou celle qui aura pour mission de défier Donald Trump. Alors qui sont les candidats lancés dans la primaire démocrate ? Où en est-on de l'enquête sur la procédure d'impeachment ? Que s'est-il passé cette semaine ? Pourquoi les auditions publiques inquiètent-t-elle Donald Trump ? Enfin, où en est l'accord de Paris, après le retrait annoncé des États-Unis ? Invités : • François Clemenceau, rédacteur en chef international au Journal du Dimanche. • Thomas Snégaroff, historien, spécialiste des États-Unis. • Laurence Nardon, chercheure, responsable du programme "Amérique du Nord" de l'IFRI. • Melissa Bell, correspondante à Paris de la télévision américaine CNN International.
Le replay C dans l'air - Condamnation, revers électoraux... ça tangue pour Trump ! est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 5.
Popularité: 1/5 8 novembre 2019Durée: 63mnReplay France 5Emissions
Emission: C dans l'air
Replay C dans l'air - Condamnation, revers électoraux... ça tangue pour Trump !Play