C dans l'air - De Rugy : la démissionne surprise

Une semaine après le début des révélations de Médiapart sur son train de vie, François de Rugy était sur le gril. A l'issue d‘un entretien ce mardi avec le Premier ministre, il a annoncé avoir présenté sa démission. Dans un message posté sur Facebook, le numéro deux du gouvernement écrit : « Face aux contre-vérités de Médiapart, j'ai déposé ce matin une plainte pénale en diffamation (…) Les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l'objet me conduisent aujourd'hui à prendre le recul nécessaire - ce que chacun comprendra. La mobilisation nécessaire pour me défendre fait que je ne suis pas en mesure d'assumer sereinement et efficacement la mission que m'ont confiée le président de la République et le Premier ministre. Dès lors, j'ai présenté ma démission au Premier ministre ce matin ». Le ministre de la Transition écologique devait cet après-midi affronter les députés lors d'une séance des questions au gouvernement qui s'annonçait agitée dans l'Hémicycle. Puis, en début de soirée, il devait défendre devant les sénateurs le projet de loi « énergie-climat ». Alors dans les couloirs de l'Assemblée nationale comme du Sénat, l'annonce de son départ du gouvernement est une surprise. D'autant que François de Rugy s'était montré très combatif ces derniers jours dans plusieurs interviews et qu'il avait reçu le soutien de l'exécutif. Depuis Belgrade où il était en visite, Emmanuel Macron avait dit lundi avoir « demandé au Premier ministre d'apporter toute la clarté » sur cette affaire, ajoutant : « Je ne prends pas de décisions sur base de révélations mais de faits, sinon ça devient la République de la délation ». Le délégué général de LREM, Stanislas Guerini, avait, en écho, ce mardi pris sa défense en mettant en garde contre le « tribunal médiatique » qui « cloue au pilori » un responsable politique sur « une photo, un article plein de suspicion ». Edouard Philippe de son côté avait ordonné au secrétaire général du gouvernement de mener une enquête sur les travaux effectués au domicile du ministre de la Transition écologique, tandis que le secrétaire général de la présidence de l'Assemblée nationale, aidé de la déontologue de l'institution, épluche les dîners effectués par l'ex-écologiste lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale. Les premières conclusions de ces deux enquêtes devaient être rendues en fin de semaine. Alors que s'est-il passé ? Pourquoi François de Rugy a-t-il démissionné ce mardi ? Quatrième ministre d'Etat à quitter le gouvernement Philippe, qui sera le troisième ministre de la Transition écologique en deux ans ? Après ce nouveau départ, un remaniement large ou pas ? Invités : • Christophe Barbier - Editorialiste politique à L'Express • Bruno Jeudy - Rédacteur en chef du service politique de Paris Match • Soazig Quemener - Rédactrice en chef du service politique de Marianne • Jérôme Fourquet - Directeur du département Opinion de l'institut de sondages IFOP
Le replay C dans l'air - De Rugy : la démissionne surprise est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 5.
Popularité: 1/516 juillet 2019Durée: 65mnReplay France 5Emissions
Emission: C dans l'air
Replay C dans l'air - De Rugy : la démissionne surprisePlay