C dans l'air - Hong Kong : la colère monte, Pékin menace

Ce lundi 18 novembre a marqué une nouvelle escalade dans la violence des affrontements à Hong Kong. Alors que plusieurs centaines de manifestants étaient réfugiés à la "PolyU", l'université polytechnique, la police a menacé de tirer à balles réelles. Certains ont réussi à quitter cette nuit le campus assiégé par la police en rappel. Ils ont fui une arrestation musclée passible de dix ans de prison. Cette faculté, devenue l'épicentre de la contestation, est désormais un camp retranché où il resterait encore aujourd'hui une centaine de manifestants. "Ils n'ont pas d'autre solution que de se rendre, s'ils souhaitent une issue pacifique" a prévenu ce mardi la chef de l'exécutif Carrie Lam. Sur un ton plus conciliant qu'à son habitude, elle a ajouté que "son gouvernement traiterait les blessés et les mineurs de manière humaine". Mais alors que la confrontation se poursuit, on continue à se demander ce que va faire Pékin. La Chine a maintes fois averti qu'elle ne tolérerait pas la dissidence et l'inquiétude monte dans l'ex-colonie britannique, face à la possibilité d'une intervention militaire chinoise pour mettre fin au mouvement prodémocratie, qui a débuté en juin. L'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni, Liu Xiaoming, a averti que Pékin ne resterait pas "les bras croisés" si la situation dans le territoire devenait "incontrôlable". Du Brésil où il était en visite, le numéro un chinois Xi Jinping avait lui déclaré jeudi dernier que "le rétablissement de l'ordre à Hong Kong était la tâche la plus urgente". Depuis on assiste à une dégradation rapide de la situation à Hong Kong, et le spectre d'une intervention de l'armée chinoise sur le territoire hongkongais, voire d'un remake du massacre du mouvement démocratique de Pékin sur la place Tiananmen en 1989, impensable il y a encore quelques semaines, est dans les têtes. La bataille de l'université polytechnique de Hong Kong qui se déroule depuis trois jours constitue le paroxysme de la violence en cinq mois de mouvement dans l'ancienne colonie britannique. Des menaces de couvre-feu et de tirs à balle réelle sont brandies par la police alors que les manifestants armés de briques, d'arcs et de flèches durcissent la confrontation. Ils se sentent investis d'une mission historique car ils pensent que s'ils cèdent aujourd'hui le rouleau compresseur totalitaire envahira Hong Kong et ce qui reste de leur liberté garantie par l'autonomie du territoire. En juin dernier, le mouvement de contestation a débuté à la suite du rejet d'un projet de loi visant à autoriser les extraditions vers la Chine, et qui a été par la suite suspendu. Depuis les manifestants ont élargi leurs revendications pour exiger des réformes démocratiques et une enquête indépendante sur les violences policières (près de 4 500 personnes ont été arrêtées en cinq mois et demi). Aujourd'hui moins nombreux dans les rues, les manifestants sont toujours soutenus par une grande majorité de la population hongkongaise, malgré les violences et les dérapages. Alors jusqu'où ira l'escalade ? Une intervention militaire chinoise est-elle imminente ? Quelles sont les raisons de cette crise ? Quel est le véritable enjeu pour Xi Jinping ? Pourquoi les démocraties réagissent-elles si peu ? Enfin en quoi consistent les différents systèmes de "crédit social" que la Chine est en train de mettre en place ? Invités : • François Clemenceau, rédacteur en chef international pour Le Journal du Dimanche. • Pascal Boniface, directeur de l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques. • Alice Ekman, chercheure, responsable de la Chine et de l'Asie à l'EUISS et auteure de "La chine dans le monde", édité par CNRS éditions. • Valérie Niquet, responsable du pôle Asie à la Fondation pour la recherche stratégique et auteure de "La puissance chinoise en 100 questions", publié aux éditions Tallandier.
Le replay C dans l'air - Hong Kong : la colère monte, Pékin menace est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 5.
Popularité: 1/519 novembre 2019Durée: 64mnReplay France 5Emissions
Emission: C dans l'air
Replay C dans l'air - Hong Kong : la colère monte, Pékin menacePlay