C dans l'air - Vacances : partir…mais où ?

Pour les vacances, comme pour le reste, tout est chamboulé cette année. Alors à quoi va ressembler la saison estivale 2020 ? Si le tableau est encore flou et que 56 % des Français ont décidé d'annuler ou de reporter leurs vacances, certains commencent à réserver. "Depuis que la phase 2 du confinement a été annoncée, on a vu un vrai frémissement", a assuré hier le secrétaire d'Etat au Tourisme. "J'ai fait le point avec le président de la Fédération de l'hôtellerie de plein air, il me disait qu'on a fait en quatre jours autant de réservations que les 44 jours précédents (...) Aux réservations, citoyens !" a lancé Jean-Baptiste Lemoyne désireux de soutenir un secteur particulièrement sinistré. Première destination touristique mondiale, la France a accueilli plus de 89 millions de visiteurs internationaux sur son sol en 2018, ce qui lui a permis d'engranger 56,2 milliards d'euros de recettes. Mais le secteur qui représente 8 % de la richesse nationale et 2 millions d'emplois doit aujourd'hui faire face "à la pire épreuve de son histoire moderne" selon les mots du Premier ministre. Pour tenter de sauver cette saison touristique, la France devait proposer ce vendredi la réouverture des frontières de l'espace Schengen pour le 1er juillet lors d'une réunion des ministres de l'Intérieur européens par visioconférence. Mais finalement l'idée retenue est d'envisager une réouverture graduelle à partir de début juillet. Par ailleurs, la plupart des pays de l'UE rouvriront leurs frontières intérieures le 15 juin prochain. Plusieurs pays ont d'ores et déjà fait des annonces dans ce sens. Pour relancer le tourisme, le gouvernement italien a rouvert ses frontières aux citoyens européens dès le 3 juin. Il a annulé aussi la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers dans la péninsule. En Croatie, les touristes sont déjà les bienvenus alors qu'en Grèce le gouvernement s'active. Une campagne de promotion a été lancée par le Premier ministre pour attirer les touristes dans le pays qui va autoriser des vols en provenance de davantage de pays de l'Union européenne, dont la France, à partir du 15 juin. Toutefois les passagers des régions françaises les plus touchées seront soumis à des tests. De son côté l'Espagne a finalement annoncé qu'elle rouvrira ses frontières avec la France et le Portugal le 1er juillet. Quand l'Autriche et l'Allemagne prévoient déjà de rétablir à partir du 15 juin la libre circulation à leur frontière commune. Alors que l'épidémie poursuit sa décrue en Europe, les frontières rouvrent comme elles ont fermé au sein de l'espace Schengen : dans le désordre. Et la tentation de doubler son voisin, dans une course pour attirer les touristes, est très forte. Il faut dire que l'enjeu est important même vital pour certaines régions. C'est notamment le cas de la Corse où le tourisme représente un tiers du PIB. Déjà fortement impactés par la crise du Covid-19, les professionnels du secteur disent craindre une catastrophe économique malgré la levée de l'interdiction des vols vers l'île de Beauté et demandent une accélération de la sortie du déconfinement. Alors peut-on sauver la saison touristique ? Où partir en vacances cet été ? Enfin comment les secteurs du tourisme et de la culture se réorganisent-il face au Covid-19 ? Invités : - Didier Arino, directeur général de Protourisme. - Sylvie Matelly, économiste et directrice adjointe de l'IRIS. - Jérôme Fourquet par Skype, directeur du département « opinions et stratégies » de l'IFOP. - Josette Sicsic par Skype, journaliste spécialiste des comportements et des pratiques touristiques.
Le replay C dans l'air - Vacances : partir…mais où ? est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 5.
Popularité: 1/5 5 juin 2020Durée: 63mnReplay France 5Emissions
Emission: C dans l'air
Replay C dans l'air - Vacances : partir…mais où ?Play