C dans l'air - Vers un confinement général ?

Les résultats du premier tour des élections municipales sont passés au second plan alors que l'ensemble du pays doit faire face à l'épidémie de coronavirus. Dans ce contexte, le scrutin a été marqué par une abstention record, autour des 55% selon les différentes estimation. Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires, 40% des abstentionnistes ne sont pas allés voter à cause de l'épidémie de coronavirus. Dans ces conditions, la perspective d'un second tour paraît de plus en plus incertaine. Le Premier ministre a passé une bonne partie de la journée à consulter les différents chefs de partis politiques afin de savoir s'il était envisageable de maintenir le second tour des municipales. De nombreuses personnalités politiques se sont exprimées dès dimanche soir en faveur d'un report. En cas de report du scrutin, les résultats du premier tour seront-ils conservés ou faudra-t-il tout recommencer ? Le premier tour des municipales a donné lieu à une vraie prime aux sortants, de nombreux maires ont été réélus ou se retrouvent en ballotage très favorable. C'est notamment le cas à Paris où Anne Hidalgo est arrivée en tête au premier tour avec plus de 30% des voix. Autre fait marquant du scrutin : la bonne dynamique des écologistes qui se confirme après leur bon résultat aux européennes. EELV est notamment arrivé en tête dans trois grandes villes : Lyon, Bordeaux et Grenoble. Le président de la République doit à nouveau prendre la parole ce soir à 20h. Il évoquera peut-être le sort réservé à ces élections municipales mais il devrait surtout annoncer de nouvelles mesures de précaution face à l'épidémie, qui pourraient aller jusqu'à un confinement, total ou partiel, du pays. Après avoir annoncé la fermeture de tous les établissements scolaires et la mise en place du télétravail pour toutes les personnes qui peuvent le faire, l'exécutif a pris samedi la décision de fermer “tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays”, selon les mots d'Edouard Philippe. Etaient notamment visés les bars et les restaurants, qui ont tous dû fermer leur porte samedi à minuit. Ces mesures de précaution tranchent avec la tactique pour le moins surprenante adoptée par le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui mise sur “l'immunité de masse”. Le Royaume-Uni a donc pris très peu de mesures pour réduire les déplacements et les contacts de sa population. Et si le pays compte pour l'instant moins de cas que d'autres pays européens, avec 1372 personnes diagnostiquées et 35 morts, la courbe des infections est similaire à celle des autres pays touchés par le virus. Cette stratégie de l'immunité de masse inquiète bon nombre de Britanniques et il se pourrait que Boris Johnson se retrouve dans l'obligation de durcir sa politique en matière de lutte contre l'épidémie. Se dirige-t-on vers un confinement total en France ? Quelles mesures peuvent encore être prises afin de limiter la progression du virus ? Le second tour des élections municipales doit-il être maintenu ? Invités : • Christophe Barbier, editorialiste à l'Express • Anne-Claude Cremieux, professeure de maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Louis à Paris • Alain Bauer, professeur de criminologie (CNAM) – Spécialiste de gestions de crise • Cécile Thibert, journaliste sciences et médecine au Figaro
Le replay C dans l'air - Vers un confinement général ? est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur France 5.
Popularité: 1/516 mars 2020Durée: 64mnReplay France 5Emissions
Emission: C dans l'air
Replay C dans l'air - Vers un confinement général ?Play