Capital - Santé, maison, loisirs : dépensez moins, l'État s'occupe de vous !

Rénovation énergétique : de nouvelles primes sans mauvaises surprises ? C'est l'une des grandes mesures du plan de relance 2021 : « MaPrimeRénov » ouverte à tous désormais ! Une prime forfaitaire offerte par l'État en échange de travaux d'amélioration des performances énergétiques du logement, que ce soit une maison ou une copropriété. Et cela concerne aussi bien le mode de chauffage, l'isolation des combles ou le vitrage. Une prime qui peut monter à plus de 20 000 euros selon les revenus du ménage et le gain écologique final. Ces milliards d'euros injectés dans ce programme de rénovation par l'État aiguisent bien des appétits… et de la bonne affaire à la belle arnaque, le chemin n'est pas bien long ! Pour les cinq millions de foyers logés dans des habitations considérées comme des passoires énergétiques, se lancer dans de tels travaux est un lourd investissement : entre 17 000 et 30 000 euros minimum pour transformer un logement en basse consommation ! Alors, comment peut-on obtenir cette prime ? Comment trouver le bon artisan ? Quel prix faut-il vraiment payer pour gagner en confort à la maison ? Certains se proposent de tout gérer à votre place, mais la qualité des travaux sera-t-elle au rendez-vous ? Et surtout, au bout du compte, ferez-vous réellement des économies d'énergie et d'argent ? Lunettes, dents, appareils auditifs : la gratuité mais pour quelle qualité ? Depuis le 1er janvier dernier, les lunettes, les appareils auditifs et les prothèses dentaires sont désormais remboursés à 100% par la sécurité sociale et les mutuelles. C'est la réforme 100% santé, voulue par Emmanuel Macron, dont l'objectif est de permettre à tous les Français d'accéder à des soins souvent très onéreux. Jusqu'à présent, chaque Français devait débourser de sa poche en moyenne 61 euros pour une paire de lunettes, 334 euros pour une prothèse dentaire ou encore 821 euros par oreille pour un appareil auditif ! Désormais, ils n'ont plus rien à payer. Comment est-ce possible ? Quelle est la qualité des modèles proposés ? Et comment cette gratuité impacte-t-elle nos cotisations de mutuelles ? Avec des aides à gogo, rouler à vélo est-ce vraiment cadeau ? Un vélo électrique dernier cri d'une valeur de 1 200 euros que l'on peut avoir pour… 50 euros ! Non ce n'est pas une arnaque mais bien ce que proposent certaines villes et régions pour inciter les habitants à enfourcher un vélo plutôt que de polluer en voiture. Plus « covid-compatible » comparé au bus ou au métro, transport pratique et écologique, plus économique que la voiture et qui permet en plus de rester en forme, le vélo est l'un des grands gagnants de l'année 2020. Il faut dire qu'un peu partout en France, les collectivités locales mais aussi les entreprises multiplient les primes d'aide à l'achat. Plus fort encore : que diriez-vous d'un vélo de fonction ? C'est l'offre de start-up auprès d'entreprises. Mais comment profiter de toutes ces opportunités ? Toutes ces primes ont dopé les ventes de vélo. Des petites start-up françaises aux géants Décathlon ou Intersport, qui tire vraiment son épingle du jeu de ce triomphe de la « petite reine » ? Revers de la médaille, ce boom du vélo entraine aussi bien des pénuries à l'achat… qu'une explosion des vols ! Quelles sont les solutions pour mieux protéger son vélo ? Enquête sur les bons plans des deux-roues.
Le replay Capital - Santé, maison, loisirs : dépensez moins, l'État s'occupe de vous ! est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur M6.

Cette vidéo était visible en replay jusqu'au 25 avril 2021

Popularité: 3/518 avril 2021Durée: 109mnReplay M6Emissions
Emission: Capital
Replay Capital - Santé, maison, loisirs : dépensez moins, l'État s'occupe de vous !