Enquêtes criminelles - Affaire Aline Arth : une belle-mère un peu trop possessive ? / Affaire Vanessa Mayor : quand l'obsession pousse au crime

Affaire Aline Arth : une belle-mère un peu trop possessive ? Une belle-fille qui ne s'entend pas avec sa belle-mère, voilà qui arrive hélas dans bon nombre des familles françaises. Seulement, dans l'histoire que nous allons vous raconter ce soir, le conflit a viré au drame. Le 6 avril 2017, les pompiers de Durrenbach, au nord de Strasbourg, découvrent le cadavre mutilé et partiellement calciné de Béatrice Bowe, 60 ans. Dans le petit village, tout le monde appréciait pourtant la victime : elle était la première supportrice du club local. Une passion qu'elle partageait avec ses proches : Jean, son fils unique de 29 ans, est l'un des gardiens de but et Aline Arth, la compagne de Jean, est membre de l'équipe de foot féminin ! Qui pouvait donc en vouloir à Béatrice Bowe au point de la poignarder à trente-six reprises, de la scalper et de dépecer son visage avant d'incendier son domicile ? Très vite, Aline, la belle-fille, va orienter l'enquête sur la piste de vendeurs ambulants. La jolie blonde de 35 ans, qui travaille comme coiffeuse à domicile lorsqu'elle ne joue pas, explique avoir vu le matin du drame une fourgonnette suspecte sur le parking du stade. Aline déclare d'ailleurs être allée alerter sa belle-mère. Problème : ce jour-là, dans le paisible village alsacien, personne n'a rien vu. En revanche, ce que les enquêteurs retiennent de ce témoignage, c'est qu'Aline Arth est la dernière personne à avoir vu Béatrice Bowe vivante. Pourrait-elle être l'auteur de cet assassinat sordide ? Des indices troublants ne vont pas tarder à s'accumuler contre la jeune femme. En premier lieu, les relations exécrables qu'entretenait avec une belle-mère extrêmement possessive… Affaire Vanessa Mayor : quand l'obsession pousse au crime Le 30 août 2014, un homme se présente au commissariat d'Agde, dans l'Hérault. Il est hagard, ses mains tremblent. Au policier qui le reçoit, Angel Valcarcel, 54 ans, va faire une déclaration glaçante : « J'ai tué ma belle-fille. Mon fils est vengé. » La jeune femme dont il est question, c'est Vanessa Mayor, 27 ans. Son corps est retrouvé criblé de neuf balles. Pourquoi Angel Valcarcel aurait-il vidé son chargeur sur sa belle-fille ? Les enquêteurs ne vont pas tarder à comprendre que la mort de Vanessa Mayor est le tragique épilogue d'une histoire d'amour qui a tourné au cauchemar. Vanessa n'a que 17 ans lorsqu'elle rencontre Angel junior, le fils de celui qui s'accuse de son meurtre. Entre les deux adolescents, c'est le coup de foudre. Mais au fil des années, les rapports entre Angel et Vanessa, désormais parents de deux enfants, n'ont cessé de se tendre. Elle lui reproche son goût de la fête et ses nombreux excès. Lui ne supporte plus les réprimandes de cette épouse devenue jalouse et suspicieuse. Le 7 août 2013, Vanessa découvre au petit matin son mari assis dans le dressing, en caleçon, un foulard autour du cou. Mais il ne dort pas, il est mort. Si l'enquête de police s'oriente vers un suicide par pendaison, Angel père en est persuadé : son fils a été assassiné. Et il pointe du doigt sa belle-fille ; ses moindres faits et gestes sont épiés, critiqués… Alors Vanessa est-elle la veuve joyeuse décrite par son beau-père ? Ou est-elle suspectée à tort de la mort de son mari ?
Le replay Enquêtes criminelles - Affaire Aline Arth : une belle-mère un peu trop possessive ? / Affaire Vanessa Mayor : quand l'obsession pousse au crime est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur W9.
Popularité: 1/517 décembre 2020Durée: 113mnReplay W9Emissions
Emission: Enquetes criminelles
Replay Enquêtes criminelles - Affaire Aline Arth : une belle-mère un peu trop possessive ? / Affaire Vanessa Mayor : quand l'obsession pousse au crimePlay