Enquêtes criminelles - Affaire Benoît Philippens : le banquier n'aurait pas dû dire non / Affaire Aurore Martin : lune de miel tragique

Affaire Benoît Philippens : le banquier n'aurait pas dû dire non 18 avril 2014. Les policiers de Visé, en Belgique, sont appelés pour des coups de feu dans une rue réputée tranquille. Deux banquiers, Benoît Philippens, 36 ans, et sa femme Carol, 38 ans, sont grièvement blessés. Ils étaient accompagnés du filleul de cette dernière, Esteban, 9 ans, atteint d'une balle en pleine tête. Aucun d'eux ne survivra. Avant de mourir, malgré de grandes difficultés pour s'exprimer, Carol parvient à raconter aux enquêteurs les secondes qui ont précédé le triple meurtre : « Il est arrivé près de mon mari, il lui a dit : tu me reconnais ? Et ensuite il a tiré. » En suivant la piste du règlement de compte, les enquêteurs découvrent que Benoît et Carol s'étaient fait de nombreux ennemis. En effet, le mari, séducteur compulsif, faisait des avances appuyées à ses collaboratrices et même à des clientes ! Mais ce n'est pas tout. Au moment du drame, un litige opposait les victimes à deux clients qui s'étaient retrouvés très endettés après le refus d'un prêt de 175 000 euros. Alors, qui en voulait aux époux Philippens au point de les exécuter froidement et de tuer au passage un enfant innocent ? Affaire Aurore Martin : lune de miel tragique Le 11 mai 1995, en plein voyage de noces en Corse, Aurore Martin et Marc Van Beers sont victimes d'un dramatique accident de la route. Avant que la voiture chute vertigineusement du haut d'une falaise, Aurore a eu le temps de s'éjecter. À l'arrivée des gendarmes, elle raconte être descendue pour extraire Marc du véhicule dans l'espoir de le sauver, sans succès. Rapidement, l'affaire est classée. Mais devant l'empressement de la jeune épouse à réclamer l'incinération du corps de son mari, la famille du défunt décide de porter plainte. Et ce que l'enquête va révéler est incroyable : non seulement Marc était déjà mort au moment de l'accident mais, en outre, la voiture du couple originaire de Bruxelles a volontairement été poussée dans le vide ! De retour en Belgique, Aurore Martin continue d'attirer l'attention les policiers : elle s'empresse de vendre le domicile conjugal et d'encaisser près de 500 000 euros, un montant provenant des assurances-vie que son mari avait souscrites. Et ce n'est pas tout : en enquêtant sur l'entourage de la jeune veuve, ils découvrent un homme au passé troublant…
Le replay Enquêtes criminelles - Affaire Benoît Philippens : le banquier n'aurait pas dû dire non / Affaire Aurore Martin : lune de miel tragique est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur W9.

Cette vidéo était visible en replay jusqu'au 4 mars 2020

Popularité: 5/527 février 2020Durée: 103mnReplay W9Emissions
Emission: Enquetes criminelles
Replay Enquêtes criminelles - Affaire Benoît Philippens : le banquier n'aurait pas dû dire non / Affaire Aurore Martin : lune de miel tragique