28 Minutes - Des soldats brisés / L'armée algérienne aux côtés des manifestants ? (27/03/2019)

Entretien avec Michaël Crépin, ancien légionnaire qui se bat pour plus de reconnaissance des séquelles gardées par les combattants / Le peuple algérien manifeste pour la destitution du président Abdelaziz Bouteflika. Le peuple algérien peut-il faire confiance à l'armée ? Débat avec Agnès Levallois, vice-présidente de l'IReMMO, Benjamin Stora, historien spécialiste du Maghreb contemporain, et Neila Latrous, rédactrice en chef de "Jeune Afrique". Traumatisme de guerre : un soldat brise le silenceC'est l'histoire d'un homme qui voulait être un bon soldat. À 25 ans, Michaël Crépin s'engage dans la Légion étrangère pour enfin trouver « un cadre, un sens, le sens du bien et du mal ». Il devient légionnaire comme on entre en religion et découvrira un monde où l'on abandonne son identité, où l'on « verrouille tout », mais où l'on se construit aussi une seconde famille. Son engagement durera vingt ans, jusqu'en 2009, où il vivra six mois d'horreur en Afghanistan, frôlant la mort. À son retour, il souffre d'un syndrome de stress post-traumatique et engage un autre combat aux côtés de sa femme Mercédès, pour une plus grande reconnaissance des séquelles gardées par les soldats. Ils témoignent ensemble dans « Un bon petit soldat », paru le 13 mars chez Flammarion.Michaël et Mercédès Crépin sont ce soir sur le plateau dans "28 minutes". Abdelaziz Bouteflika perd le soutien des militaires / Le peuple algérien peut-il faire confiance à l'armée ?Le chef d'État-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a demandé ce mardi à ce qu'Abdelaziz Bouteflika soit déclaré inapte à exercer le pouvoir en vertu de la Constitution. Ancien fidèle du président algérien, sa proposition est un rebondissement de taille après un mois de manifestations des Algériens. Jusqu'à hier, l'armée campait sur une position ambiguë. Elle affirme désormais son soutien aux manifestants en reconnaissant leur « pacifisme » et leur « conscience ». Cible depuis le 22 février d'une contestation sans précédent, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 20 ans, est lâché peu à peu par ses plus fidèles soutiens et semble de plus en plus isolé. Les Algériens peuvent-ils compter sur l'aide de l'armée ?On en parle avec Agnès Levallois, vice-présidente de l'IReMMO, Benjamin Stora, historien spécialiste du Maghreb contemporain, et Neila Latrous, rédactrice en chef Maghreb et Moyen-Orient de "Jeune Afrique".
Le replay 28 Minutes - Des soldats brisés / L'armée algérienne aux côtés des manifestants ? (27/03/2019) est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur Arte.
Popularité: 1/527 mars 2019Durée: 45mnReplay ArteEmissions
Emission: 28 minutes
Replay 28 Minutes - Des soldats brisés / L'armée algérienne aux côtés des manifestants ? (27/03/2019)Play