66 minutes - Rentrée scolaire : la chasse aux bonnes affaires / Fleurs séchées, nouvelles stars de la déco / Etretat : locaux contre touristes

Rentrée scolaire : la chasse aux bonnes affaires Jeudi, c'est la rentrée des classes. Et comme chaque année, pour des millions de familles, c'est le moment d'acheter les fournitures scolaires des enfants. Avec un budget moyen de 199,34 € pour une entrée en 6e, le coût de ces achats a augmenté de près de 5% en 5 ans. Alors de plus en plus de parents tentent de faire des économies en se tournant vers les enseignes discount ou les magasins de déstockage. Nous avons suivi les achats de rentrée dans deux magasins du sud de la France. A Capens, près de Toulouse, le géant Lidl, qui compte déjà plus de 1500 magasins en France, vient tout juste d'en inaugurer, fin août, un nouveau. Pour Sanaa, sa directrice âgée de 38 ans, c'est directement le baptême du feu avec ce qui est un des grands moments de l'année pour les grandes surfaces. Les courses de rentrée génèrent en effet plus de 600 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'échelle du pays. Pour son inauguration, le magasin va tenter de frapper fort en multipliant les promotions. Des promotions, c'est aussi comme cela qu'Adil va tenter de faire de cette rentrée un succès dans son magasin de l'enseigne « Le marché aux affaires », situé à Fos-sur-Mer, près de Marseille. Cette chaîne compte près de 280 magasins franchisés dans toute la France. Côté clients, nous suivrons notamment Marion et Manu, parents de deux enfants, qui vont cette année encore tenter de traquer les meilleures affaires pour les fournitures scolaires. Mais vous verrez qu'une fois lancé, il est difficile de résister à la tentation. Fleurs séchées, nouvelles stars de la déco Elles nous rappellent nos grands-mères, ont longtemps été considérées comme des nids à poussière un brin démodées… Pourtant ces dernières années, elles font leur grand retour : les fleurs séchées. Capables de tenir le choc pendant des mois voire des années sans aucun entretien, elles ont su faire peau neuve au point de devenir les stars de ce printemps ! Dans les magazines de décoration et surtout sur Instagram, elles s'affichent fièrement sous toutes les formes, comme un remède à la morosité ambiante : en bouquet mais aussi sous cloche, en cadre, en guirlande ou encore en couronne de mariage. Alors, des enseignes spécialisées bourgeonnent partout en France et tous les fleuristes s'y mettent. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des ateliers de création pour les amateurs. Seul bémol : les fleurs séchées coûtent jusqu'à trois fois plus cher à la botte que les fraîches. Et pour cause, les produire nécessite beaucoup de travail et de savoir-faire. Alors comment ça marche, et pourquoi un tel engouement ? Plongée dans l'univers bohème et coloré de ce marché florissant. Étretat : locaux contre touristes Des ruelles bondées, des motos qui pétaradent et des déchets qui s'accumulent au-delà de la capacité des poubelles… Depuis deux ans, la petite ville d'Étretat est victime de son succès. À l'image d'Annabelle, Raymond et leurs deux enfants, 1 million de personnes sont venues visiter l'an dernier cette commune de Seine-Maritime célèbre pour ses falaises de craie blanche. Et ce n'est pas le succès récent de la série « Lupin » dont une partie de l'action se déroule dans la ville qui va démentir ce succès. Résultat : la ville est aujourd'hui divisée. Si, à l'image de Sébastien qui tient un magasin de produits régionaux, les commerçant se frottent les mains, une bonne partie des 1800 habitants n'en peuvent plus. À l'image du collectif créé par Cosmo et Shaï, deux jeunes femmes trentenaires, ils demandent au maire de prendre un arrêté pour réguler le tourisme de masse. Mais l'édile, André Baillard, dont la ville vit depuis longtemps du tourisme est coincé entre les deux tendances de sa ville qui se déchirent désormais publiquement. Locaux contre touristes : un été explosif à Étretat !
Le replay 66 minutes - Rentrée scolaire : la chasse aux bonnes affaires / Fleurs séchées, nouvelles stars de la déco / Etretat : locaux contre touristes est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur M6.
Popularité: 1/529 août 2021Durée: 59mnReplay M6Emissions
Emission: 66 minutes
Replay 66 minutes - Rentrée scolaire : la chasse aux bonnes affaires / Fleurs séchées, nouvelles stars de la déco / Etretat : locaux contre touristesPlay