ARTE Reportage - Coronavirus / Libye / Brésil

Dans plusieurs pays à travers le monde, quelques timides signaux d'un repli de la pandémie apparaissent / Depuis 2014, la lutte contre le terrorisme se joue aussi en Libye où ont émergé des groupes djihadistes / Brésil : dans l'Etat de Rondônia, l'arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro a eu pour effet d'encourager la déforestation. CORONAVIRUS : L'ÉTAU SE DESSERE Dans plusieurs pays à travers le monde, quelques timides signaux d'un repli de la pandémie apparaissent. Souvent modestes, toujours fragiles, ces petites victoires contre le virus laissent entrevoir un brin d'espoir. La vie ne reprend pas encore comme avant, mais de "vieilles habitudes" refont surface au point de laisser croire à certains que rien n'a finalement changé. Si, pour beaucoup d'autres, l'épidémie reste un drame au quotidien, la planète veut espérer que le plus dur est peut-être derrière elle. LIBYE : DANS LES PRISONS DE HAUTE SÉCURITÉ Depuis 2014, la lutte contre le terrorisme se joue aussi en Libye, un pays coupé en deux par la guerre, qui a vu émerger des groupes djihadistes, notamment l'organisation Etat Islamique. A Benghazi, la plus grande ville à l'Est du pays, plusieurs prisons de haute sécurité? abritent des milliers de djihadistes nord-africains, Soudanais, Tchadiens et Français. Faute d'encadrement, les prisonniers, restent souvent enfermés des années avant d'être jugés devant un tribunal militaire. Un programme de réinsertion, conduit par un officier proche du maréchal Haftar, l'homme fort de l'Est libyen, prodigue des cours de morale destinés à remettre ces hommes sur le droit chemin. Les détenus, quant à eux, profitent d'une visite au tribunal pour dénoncer les actes de torture dont ils se disent victimes. Reportage au cœur de la plus importante prison de Benghazi, le centre de détention de Kweifiyah, fragile rempart contre la menace terroriste qui sévit au Sahel. BRÉSIL : L'AMAZONIE RONGÉE PAR L'IMPUNITÉ Dans l'Etat de Rondônia, l'arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro en 2019 a eu pour effet d'encourager la déforestation. Parmi les neuf états fédérés qui composent l'Amazonie brésilienne, le Rondônia est celui qui a déjà perdu le plus de couverture végétale : une zone de forêt tropicale de la taille de New York a été sacrifiée sans vergogne, soit une augmentation de cinquante pour cent par rapport à l'année 2019. Un défrichement hors de contrôle, motivé par l'élevage bovin extensif et la culture du soja, dopés par la demande internationale. Dès la saison sèche, la plus grande forêt tropicale de la planète est ravagée par des incendies, souvent volontaires. Encouragés par la politique du gouvernement d'extrême-droite de Bolsanaro, de grands propriétaires terriens envahissent les terres en zone protégée de la tribu Karitiana. Les indigènes, déjà sous le choc de la spoliation, vivent dans la peur d'être déplacés. Selon Human Rights Watch, plus de trois cent personnes auraient été tuées au cours des dix dernières années en raison de conflits liés à la spoliation des terres et au pillage des ressources. Seuls quatorze homicides ont été portés devant les tribunaux.
Le replay ARTE Reportage - Coronavirus / Libye / Brésil est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur Arte.
Popularité: 1/515 mai 2020Durée: 52mnReplay ArteEmissions
Emission: ARTE Reportage
Replay ARTE Reportage - Coronavirus / Libye / BrésilPlay