Enquêtes criminelles - Affaire Yolande Moustrou : l'ensorceleuse de Narbonne

Dimanche 19 juin 2005 dans l´Aude, Didier Berthomieu est retrouvé mort dans sa voiture, un pistolet à la main. Tout laisse à penser que le maçon de 46 ans s´est suicidé en se tirant une balle en pleine tête. Seulement pour ses proches c´est impensable : l´homme devait se marier le samedi suivant, avec une certaine Yolande Moustrou, 42 ans, rencontrée par le biais d´une agence matrimoniale. Anéantie par la nouvelle, la future épouse livre pourtant une explication. Didier déprimait et il voulait en finir. La cause ? Il n´aurait jamais accepté la mort tragique de son petit frère dans un accident de la route. De plus, les constatations des experts sur le lieu du drame tendent à prouver que la victime aurait bien mis fin à ses jours. L´affaire aurait pu en rester là. Cinq mois plus tard, coup de théâtre ! Le corps de Jean-Pierre Garcia est découvert, pendu dans un hangar à Narbonne à une vingtaine de kilomètres de là. Et chose stupéfiante, Jean-Pierre Garcia s´apprêtait lui aussi à se marier... avec, là encore, Yolande Moustrou. Deux promesses de mariages avec la même femme et deux suicides ; pour les enquêteurs, cela ne peut pas être une simple coïncidence. Et la suite de l´enquête va réserver aux gendarmes bien des surprises... Yolande Moustrou aurait vidé les comptes en banque des deux victimes. Yolande Moustrou serait-elle une « veuve noire » qui aurait mis au point un plan machiavélique pour dépouiller des hommes fragiles avant de les pousser au suicide ? C´est en fouillant sa vie privée que les gendarmes vont faire une incroyable découverte...
Le replay Enquêtes criminelles - Affaire Yolande Moustrou : l'ensorceleuse de Narbonne est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur W9.

Cette vidéo était visible en replay jusqu'au 2 août 2019

Popularité: 1/5 6 décembre 2018Durée: 58mnReplay W9Emissions
Emission: Enquetes criminelles
Replay Enquêtes criminelles - Affaire Yolande Moustrou : l'ensorceleuse de Narbonne