ARTE Regards - Un monde sans oiseaux

De plus en plus d'oiseaux des prairies et des champs disparaissent. Leurs sources de nourriture se raréfient et les sites de nidification se réduisent comme peau de chagrin. De plus, les grands immeubles aux façades vitrées, l'agriculture intensive et les éoliennes entraînent un net recul des populations d'oiseaux. Pourtant, il existe des solutions potentielles, telles que des films plastiques innovants, des dispositifs techniques de pointe et des pratiques agricoles ménageant des espaces propices aux oiseaux.Les biologistes allemands Heinrich Belting et Johannes Melter étudient les causes de la disparition croissante des oiseaux des prairies. Pour ce faire, ils équipent des barges à queue noire d'émetteurs radio et les suivent durant leur migration vers l'Afrique. Les scientifiques ont ainsi constaté qu'en dépit de quelques problèmes dans leur zone d'hivernage, la mortalité des volatiles était plus élevée en Europe. Dans la réserve ornithologique de Dümmer en Basse-Saxe, les deux biologistes ont créé des conditions optimales pour les oiseaux, grâce à l'achat de nouvelles parcelles et à la construction d'écluses d'irrigation. Il est prévu de déployer leur méthode dans 13 autres réserves allemandes.Dans le quartier gouvernemental de Berlin, l'ornithologue Claudia Wegworth étudie l'impact délétère de la multiplication des façades vitrées sur les populations d'oiseaux. Une association ornithologique allemande estime que plus de 100 000 000 d'oiseaux meurent chaque année après avoir percuté des baies vitrées. Or, selon l'association environnementale BUND, ce problème pourrait facilement être réglé, par exemple en révisant les plans d'urbanisme pour intégrer des mesures de protection des oiseaux sur les bâtiments. Les façades vitrées existantes pourraient ainsi être recouvertes de films adhésifs perceptibles par les oiseaux. Car contrairement à ce qui est communément admis, les autocollants de silhouettes d'oiseaux de proie ne servent à rien.Johannes Lackmann, du groupe énergétique Westfalenwind, a recours à des technologies de pointe pour éviter que la transition énergétique ne se fasse au détriment des oiseaux. Il a ainsi développé un logiciel photographique qui reconnaît les volatiles lorsqu'ils s'approchent des caméras placées sur des éoliennes. Les rotors s'arrêtent alors automatiquement et ne repartent que lorsque l'oiseau s'est éloigné. Une technique qui permettrait de créer des parcs éoliens préservant les oiseaux.
Le replay ARTE Regards - Un monde sans oiseaux est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur Arte.
Popularité: 1/513 août 2020Durée: 32mnReplay ArteDocumentaires
Emission: ARTE Regards
Replay ARTE Regards - Un monde sans oiseauxPlay