Good Night, and Good Luck

Devant et derrière la caméra, George Clooney retrace la lutte acharnée d'un grand journaliste américain contre le maccarthyme. Un manifeste politique au charme capiteux. Dans les années 1950, aux États-Unis, le sénateur Joseph McCarthy lance une féroce chasse aux sorcières contre les communistes, ou supposés tels, vivant sur le sol américain. Dans le monde des médias, peu se risquent à s'opposer à lui. Le présentateur de CBS Edward R. Murrow, son producteur Fred Friendly et leur équipe de journalistes osent pourtant garder leur indépendance, dénonçant l'idéologie et les pratiques de l'homme politique, qui contaminent petit à petit toutes les couches de la société, et notamment les institutions. Se réclamant de la liberté d'expression et d'une éthique journalistique exigeante, Murrow se révèle chaque semaine plus offensif et n'hésite pas à défier la direction de CBS. Élégant combat "Bonne nuit et bonne chance", l'expression fétiche par laquelle Edward R. Murrow prenait congé des téléspectateurs, s'adressait aussi à l'Amérique tout entière. Le pays en avait besoin : la paranoïa généralisée instillée par le maccarthysme menaçait la liberté de chacun, dans un climat de suspicion pas si éloigné, finalement, de celui qui régnait dans le bloc de l'Est. Dans ce contexte sulfureux, la rédaction de CBS fut un modèle de journalisme indépendant et courageux, dévoué à son magnétique frontman (interprété par le très classieux David Strathairn). Pour son deuxième film comme réalisateur (après Confessions d'un homme dangereux), George Clooney élabore un huis clos au raffinement assumé : noir et blanc distingué, ambiance jazzy, mouvements de caméras veloutés. Au cœur de la cellule de réflexion éditoriale, dans les coulisses de la chaîne, les tensions montent, les doutes cheminent, les pressions et le chantage parviennent à s'insinuer, mais avec style et élégance. Edward R. Murrow défendait aussi une télévision intelligente, qui ne se réduise pas à une "machine à divertir", ni à "des câbles et une lumière dans une boîte". Un manifeste essentiel, doublement politique.
Le replay Good Night, and Good Luck est proposé en streaming gratuit pendant quelques jours après sa diffusion sur Arte.
Popularité: 3/527 juillet 2020Durée: 86mnReplay ArteEmissions
Replay Good Night, and Good LuckPlay